mercredi 15 février 2012

Les aventures de ma famille PREVOST


Je vous ai déjà parlé de la famille de mon arrière grand-mère Marcelle PROVAULT dans ce billet.
On pouvait voir que la famille PROVAULT était quelque peu "rebelle" et avait quelques démêlées avec la justice, notamment mon arrière arrière grand-père Louis.

Et bien en épluchant la presse locale pour les années 1889 - 1890, on parle souvent de mes aïeux, surtout dans la partie "Tribunal correctionnel de Poitiers" :)

Sur Poitiers, une des activités illégales très en vogue à l'époque était de se rendre sur le champ de tir du Polygone et de récupérer les débris de projectiles (pour les revendre au kilo j'imagine).
La famille PROVAULT / PREVOST ne coupant pas à cette tradition !
Ici, l'article ne précise pas si c'est la mère ou une des soeurs de Louis qui est prise la main dans le sac...

Journal - Avenir de la Vienne 1889

Le 18 juillet 1890, il s'agit bien de Louis qui écope de 4 mois de prison pour le vol de débris, mais sa peine est réduite à 1 mois. En fait, Louis a déjà été condamné le 31 décembre 1889 a être affecté au 4éme Bataillon d'infanterie légère d'Afrique, et cette affectation commence le 14 août 1890 (pour mémoire, Louis a été réformé pour cause de "petite taille" mais je pense que vu son casier judiciaire, la justice n'a trouvé que ce moyen là pour calmer l'énergumène). A mon avis, ça n'a pas du tout marché, puisque Louis sera réformé en 1895 pour perte de l'oeil gauche....


Journal - Avenir de la Vienne 1890

Une petite histoire de coups et blessures pour les deux frères à Louis, cette fois-ci, en famille, c'est toujours plus agréable !





Et enfin, la cerise sur le gâteau ! Ca reste pour moi un grand moment de fou rire d'avoir lu cela dans le journal l'Avenir de la Vienne en 1889.
Rendu maire de la rue, il disait à tous ceux qui l'entouraient : " Qui est ce qui en veut des coups de poing ?"



Un sacré personnage cet aïeul !

Notons que son acte de naissance est bien au nom de PROVAULT, mais que son père est bien un PREVOST. Erreur classique de saisie dans les registres avec un nom aux écritures multiples !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire