vendredi 16 septembre 2011

Métier d'antan - Le porteur de contraintes

En faisant des recherches du côté du Bas-Rhin, je suis tombé sur ce métier d'antan qui devait être un métier à risques à l'époque ! Le Porteur de contraintes !


Un métier fort bien nommé, qui parle tout de suite, et il valait mieux ne pas rencontrer ce porteur de contraintes puisque c'est lui qui était en charge de notifier à un contribuable les mises en demeures du percepteur....Une contrainte étant une copie du jugement...
Bref, on imagine que le métier ne devait pas être des plus faciles, et que l'accueil devait parfois être musclé...

7 commentaires:

  1. Tout comme les huissiers d'aujourd'hui qui ne doivent pas être accueillis les bras ouverts mais parfois les bras armés ...

    RépondreSupprimer
  2. moi, j'aurais cru qu'il s'agissait d'un prisonnier qui portait des chaînes aux pieds.

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui j'avais pas vu ça comme ça, mais prisonnier, ce n'est pas vraiment une profession :)

    RépondreSupprimer
  4. Bsr ! Un des ancêtres de mon mari en 1822 l'était aussi Première fois que je rencontre ce type de métier Clo

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Un témoin est "porteur de contrainte" dans cet acte de mariage de Salies de Béarn en 1807 (page de droite) ; comme quoi c'était déjà "un sport" et un métier "national"...

    http://earchives.le64.fr/img-viewer/FRAD064003_IR0002/SALIES-DE-BEARN/SALIES_M_1807-1812/viewer.html?ns=FRAD064012_5MI499-8_0625.jpg

    Salutations !

    RépondreSupprimer
  6. il y avait vers1850 un porteur de contraintes a massat en ariege.

    RépondreSupprimer